You

gravure sur bois, 2013

photographie 160x130 cm, 2015

coproduction La malterie

Des initiales additionnées entourées d'un coeur. Voilà le genre de traces que la promenade bucolique laisse habituellement sur un arbre. Ici, le mouvement de l'autoréférence est inversé, en miroir, avec ce pronom personnel emprunté à l'anglais, You, gravé dans un tronc d'arbre. Message en suspens qui s'adresse directement au regardeur, il engage toutes les spéculations sur son auteur et son destinataire.

Alexandrine Dhainaut pour Entre-Temps

Retour